Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Birds of Prey : premiers concept arts avec différentes versions du masque de Black Mask

Birds of Prey : premiers concept arts avec différentes versions du masque de Black Mask

NewsCinéma

Certains vilains ont des gimmicks compliqués. Des occurrences de formes, de symboles, de jeux d'onomastiques, de références littéraires parfois claires, parfois obscures, ou des renvois à l'animalité intérieure suggérée par leur adversaire, l'homme chauve-souris. Black Mask, de son côté, a un masque noir. Et c'est déjà bien.

Basé sur ce seul gimmick, le maléfique Roman Sionis trouve pourtant assez bien sa place à Gotham City - un mafieux en costume, caïd, chef de famille, dans un environnement que Batman a débarrassé de la pègre classique. Pour pouvoir continuer à proposer des truands évoquant les rouages du crime organisé, suffisamment crédibles pour instiller un sentiment de danger passé le stéréotype (obsolète) du méchant Sicilien, les auteurs ont eu la bonne idée d'ajouter un masque au dernier parrain du crime de Gotham. Comme quoi, les bonnes idées sont parfois les plus simples.
 
Malheureusement, le film Birds of Prey n'aura pas forcément compris l'enjeu du masque noir de Roman Sionis, choisissant de s'en remettre au talent d'Ewan McGregor pour porter le vilain et sous-tendre ce motif, pour le fan-service,  sur de très rares scènes. Le masque lui-même restant relativement anecdotique. Pourtant, les recherches de l'artiste Kyle Brown, responsable de l'objet dans cette version cinéma, avaient envisagé plusieurs pistes, parmi lesquelles un masque ne couvrant que le visage et pas l'ensemble de la tête, ou une forme crânienne inspirée des BDs qui s'appuierait plus sur la morphologie du singe. Les visuels de ces recherches sont disponibles sur la plateforme ArtStation de Brown, premier concept arts du projet tombé récemment.
 
Plutôt anecdodtique dans la galerie des vilains de Batman, il est peu probable que Sionis réapparaisse dans l'immédiat des adaptations de comics. Dommage, l'arc de sa naissance aurait pu donner lieu à un bon métrage animé, pour peu que le style polar et sombre de Dini et Timm soit encore d'actualité.
 

Galerie

Corentin
est sur twitter
à lire également

Birds of Prey : des photos avant/après détaillent les VFX pour donner vie à Gotham City

Brève
Le film Birds of Prey est désormais bien installé en salles (et prêt à les quitter si l'affluence se fait toujours aussi légère), et ...

Birds of Prey : des patins à roulettes de toutes les couleurs dans de nouveaux concept-arts

Brève
En attendant de voir les propositions de costumes alternatifs pour ses héroïnes, Birds of Prey continue dans l'étalage des concept ...

Birds of Prey : le box-office mondial grimpe doucement à 145 M$ après le second weekend ...

Ecrans
Avec un démarrage un poil décevant compte tenu des estimations, le film Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of one Harley ...

Amanda Conner et Jimmy Palmiotti : un amour d'Harley Quinn

Interview
Après avoir marqué pendant quatre années Harley Quinn par leur run, et avoir redéfini les bases modernes de l'anti-héroïne, Amanda ...

Birds of Prey est renommé en Harley Quinn : Birds of Prey pour les cinémas américains (MàJ)

Ecrans
MàJ : si le changement de titre était bien compris comme destiné uniquement aux salles de cinéma, une précision nous parvient malgré ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer