Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Doctor Strange : un Dormammu plus humain, des divinités et une Tilda Swinton chevelue dans les concept arts

Doctor Strange : un Dormammu plus humain, des divinités et une Tilda Swinton chevelue dans les concept arts

NewsCinéma

En dehors de quelques effets de manche, le film Doctor Strange de Marvel Studios avait, au moment de sa sortie, très largement déçu les fans des comics de Steve Ditko, Engleheart ou Roger Stern pour sa vision simpliste du personnage et de son univers. La Dimension Noire, Dormammu et les sorciers eux-mêmes, cantonnés à une sorte d'école de kung-fu pyrotechnique, auront très largement ignoré la variété des concepts et des visuels inventés par le créateur original du chirurgien moustachu, à l'exception d'une scène peu ou prou psychédélique en ouverture. Comme souvent dans ce genre de nivellements par le bas, les concept arts avaient mieux à proposer.

Sans s'éloigner de beaucoup de ce qui a été proposé par Scott Derrickson et ses équipes, l'esthétique développée par le département visuel de Marvel Studios aura été chercher une inspiration plus nette des oeuvres de Ditko. Infinity et Eternity semblaient avoir été envisagées, un Dormammu plus humain, parfois plus proche des comics, parfois moins, avait été travaillé sous plusieurs angles, et, pour le détail, Tilda Swinton n'aurait apparemment pas eu besoin d'être chauve dans une version précédente du scénario.
 
En définitive, les amoureux de Doctor Strange auront cependant dû se contenter de combats architecturaux empruntés à Inception et d'un grand méchant plus proche du boss de fin des jeux Starfox que de l'impitoyable mage noir au crâne de feu de la bande-dessinée. Depuis lors, Kevin Feige semble avoir appris de ses erreurs, en annonçant un Multiverse of Madness capable d'aller plus loin dans la démonstration visuelle - ce qui ne veut pas nécessairement dire changer la formule, on s'en voudrait de ne pas aller chercher la folie et la permissivité esthétique des comics de géants sans minimiser, ou donner dans le film à gros budget lambda, rassurez-vous.
 

Galerie

Corentin
est sur twitter
à lire également

Bruce Campbell se propose en super-vilain du Doctor Strange de Sam Raimi

Brève
A présent que le brave Sam Raimi a validé sa participation au second projet de film Doctor Strange, la muse gominée du ...

Doctor Strange 2 embauche l'artiste Robert Stromberg (Avatar, Maléfique) pour les décors virtuels

Ecrans
Les retards ont parfois du bon. Après avoir mis à la porte le metteur en scène du premier Doctor Strange, Scott Derrickson, Marvel ...

Doctor Strange : in the Multiverse of Madness sera tourné en partie en Norvège

Ecrans
Bien que l'on ne sache toujours pas officiellement si Sam Raimi est bien le réalisateur remplaçant Scott Derrickson pour le second volet ...

Doctor Strange aurait pu porter l'armure d'Iron Man dans Avengers : Infinity War

Ecrans
Dans les mois ou années qui suivent la sortie d'un film de la taille d'un Avengers : Infinity War, il n'est pas rare de faire quelques ...

Après le départ de Scott Derrickson, Marvel place Michael Waldron (Loki) au scénario de Doctor ...

Ecrans
Pendant que se négocie en interne le remplacement de Scott Derrickson à la mise en scène de Doctor Strange : in the Multiverse of ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer