Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
En 2019, Panini, Urban et Delcourt se partagent 87% du marché des comics en France

En 2019, Panini, Urban et Delcourt se partagent 87% du marché des comics en France

NewsIndé

Si le distributeur Diamond Comics nous permet chaque mois de connaître l'état du marché US sur les comics, avec les numéros les plus commandés et la répartition des différents acteurs du marché en termes de parts de marché (PDM), ce genre de chiffres n'est communiqué que bien plus rarement sous nos latitudes. Fort heureusement, un encart publié dans le numéro #1235 de la revue spécialisée Livres Hebdo nous offre un éclairage ponctuel.

Le magazine aura en effet commandé une étude de marché à GFK spécifiquement pour le marché des comics en France, quelques jours avant la tenue de la Comic Con Paris. De quoi se faire une idée de l'évolution dudit marché sur l'année écoulée, entre octobre 2018 et septembre 2019. L'étude nous révèle ainsi que les ventes de comics, qui avaient profité d'une grosse accélération par le passé, commencent à se stabiliser autour d'un chiffre d'affaires de 43,7 millions d'euros. Sur l'année passée, 2,9 millions de comics auront été vendus, traduisant ainsi une légère progression de 5,1% des ventes. 

Selon l'étude, et sans surprises, les comics de super-héros représentent la majorité des ventes réalisées, avec un pourcentage à 70,4%. Dès lors, on comprendra aisément que Panini Comics soit leader sur le secteur avec 41,2% de PDM, suivi ensuite d'Urban Comics (30%) puis de Delcourt (16%), amenant au constat suivant : les trois gros éditeurs totalisent à eux seuls 87,2% de parts de marché. Vient ensuite HiComics en quatrième position avec 2,7%, Glénat Comics (2,3%), Ankama (1,3%), Dargaud (1%), Bliss Editions (0,9%), Hugin & Muninn (0,8) et un ensemble d'autres éditeurs regroupés ensemble à 3,8%. Notons bien que ces chiffres traduisent les recettes issues des ventes de comics, et non pas le nombre, en exemplaires, de comics vendus.

Du côté du top des ventes, Livres Hebdo ne présente pas le tableau de GFK mais nous livre malgré tout quelques données intéressantes. Delcourt domine le Top 10 en y plaçant cinq entrées : quatre tomes de Walking Dead, qui reste encore l'ogre dominant de ce marché, et le premier tome d'Umbrella Academy, l'un des rares exemples à montrer un réel impact de l'exposition par un autre média (ici, la série Netflix) sur les ventes de comics. Le Batman : White Knight de Sean Murphy a été, sans surprise, un carton et vient se positionner en troisième meilleure vente, quand on nous confirme le succès du premier tome de Rick & Morty chez HiComics (déjà attesté dans nos colonnes) qui arrive lui en 4e position.

Un marché en légère progression, trois éditeurs qui se partagent près de 90% de PDM et une majorité de super-héroïque dans les ventes. En filigrane, de quoi rappeler l'importance de soutenir les "petits" éditeurs et la production indépendante des comics, d'autant plus sous nos latitudes où l'offre se montre de plus en plus prolifique chaque année. 


Galerie

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également
Commentaires (8)
Vous devez être connecté pour participer