Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Robert Downey Jr. a demandé à DIsney de ne pas l'inscrire aux postulants pour l'oscar du meilleur acteur

Robert Downey Jr. a demandé à DIsney de ne pas l'inscrire aux postulants pour l'oscar du meilleur acteur

NewsCinéma

Depuis quelques jours, Disney, honorant une tradition bien établie à Hollywood et dans le circuit des studios, aura mis en ligne une page intitulée "for your consideration" pour les Oscars du cinéma, présentant les projets que l'enseigne tient à mettre en avant à l'horizon de la cérémonie et des délibérations. Avengers : Endgame, Aladdin, Toy Story 4, Le Roi Lion et Frozen 2 (La Reine des Neiges 2), des oeuvres de qualité variable qui auront, toutes, à l'exception du dernier de la liste, pas encore sorti en salles, attiré énormément de spectateurs et généré les habituelles avalanches de millions auxquelles le groupe Disney nous a habitué ces dernières années.

Du côté d'Avengers : Endgame, le studio ratisse large en inscrivant le dernier film des frères Russo dans les catégories meilleur film, meilleurs réalisateurs, meilleur montage - etc, etc, en résumé, dans la plupart des catégories où ce type de productions est susceptible de se caser, à l'exception, notable, des prix de la distribution. D'après Robert Downey Jr., Disney avait envisagé de lui proposer de candidater pour la statuette de meilleur acteur. Une énième tentative d'occuper l'espace médiatique, après de nombreuses autres opérations du même genre.
 
A la décharge de l'entreprise, le fait est que la performance de Downey Jr. représente un enjeu symbolique pour le modèle de production établi par Kevin Feige. Responsable de l'ouverture du MCU avec le premier Iron Man, avec plus de dix ans à occuper le rôle de Tony Stark, une ample variété de projets et une légende d'acteur maudit sur le retour après ses problèmes d'addiction, le narratif du parcours de Downey Jr. avait de quoi remplir quelques cases dans le long parcours censé mener vers cette distinction. L'acteur aura cependant refusé de postuler, estimant que le coeur n'y était pas, tout bêtement. Voilà comment il aura présenté les choses sur le plateau du Howard Stern Show.
 
"Je suis vraiment très content que vous me posiez cette question, puisqu'il y a effectivement eu des discussions en interne à ce sujet. Je leur ai répondu 'n'y allons pas'. Je vais vous dire la vérité : je ne pensais pas que l'univers Marvel deviendrait ce qu'il est devenu, cette sorte d'énorme hydre avec toutes ces têtes au bout de toutes ces années."

Comme l'observe SlashFilms, l'acteur serait surtout très pragmatique - les courses aux Oscars étant souvent, pour les comédiens, un long rally de rencontres, d'apparitions publiques, d'interviews relatives à la vie privée et aux engagements de chacun, au besoin d'afficher leur place dans l'appareil artistique du cinéma et ce, dans le cas présent, face à une concurrence féroce. En faisant le choix de ne pas rentrer dans cette boucle, Robert Downey Jr. peut continuer sa prise de distance avec l'héritage de Tony Stark et avancer sur ses propres projets.
 
Par ailleurs, l'acteur, après cette comparaison entre l'empire Marvel Studios à une organisation à la Hydra, sera également revenu sur les propos de Martin Scorsese récemment. Interrogé sur son analyse des films de super-héros, le réalisateur des Affranchis et de Taxi Driver aura expliqué que les productions à la Disney ne correspondent pas à sa vision du cinéma, et auraient plus l'apparence de performances de parcs d'attractions de son point de vue. Pendant qu'une partie de la toile, motivée, se sera amusée à expliquer pendant tout ce weekend que Martin Scorsese n'y connaît manifestement rien en cinéma pour oser dénigrer l'usine de Disney, Downey Jr aura proposé une réponse plus apaisée, finalement très humble et très lucide sur l'impact culturel de ces projets et leur héritage, parfois néfaste, sur la création à Hollywood.
 
"C'est son opinion. Je veux dire, ces films sont joués dans des cinémas. Mais j'apprécie d'entendre cet avis puisque, c'est un peu comme pour tout le reste, on a besoin de toutes les opinions possibles pour arriver à un consensus et avancer.

Ce qu'il pense - et à ce sujet, il y a des tonnes de choses à dire sur ces films de genre, et j'ai évidemment été heureux de participer au problème, s'il en est un - c'est que tout ça a participé à dénigrer l'art du cinéma. Quand vous arrivez comme un ouragan et que vous éliminez toute forme de compétition d'une façon aussi tonitruante, c'est forcément phénoménal."

Corentin
est sur twitter
à lire également

Disney lance sa campagne de soutien (forcing ?) pour Avengers : Endgame aux Oscars 2020

Brève
Comme chaque année, les grands studios américains ouvrent leurs pages internet "for your consideration" en vue d'une sélection ...

Black Widow : Robert Downey Jr. (Iron Man) aurait droit à un caméo (via une scène coupée de ...

Ecrans
Alors que le monde entier attend encore patiemment de voir la première bande-annonce du film Black Widow, le film refait parler de lui ...

Avengers : Endgame : deux extraits du tournage pour la scène (finale) entre Tony Stark et Dr ...

Ecrans
Un certain temps est (déjà) passé sur les mémoires depuis la sortie d'Avengers : Endgame, et, avant de pouvoir entamer un revisionnage ...

Le tournage de la série Sweet Tooth commencera au mois de mai en Nouvelle Zélande

Ecrans
Annoncée en novembre dernier, l'adaptation de Sweet Tooth par le service de streaming Hulu et la Team Downey commence ...

Hulu (et Robert Downey Jr) commandent un pilote pour l'adaptation de Sweet Tooth de Jeff Lemire

Ecrans
Les projets d'adaptations ne cessent décidément plus de fleurir à droite et à gauche du vaste paysage séquentiel. Peu de temps après ...
Commentaires (2)
Vous devez être connecté pour participer