Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Bob Iger détaille la lutte contre Ike Perlmutter chez Marvel Studios pour les films Black Panther et Captain Marvel

Bob Iger détaille la lutte contre Ike Perlmutter chez Marvel Studios pour les films Black Panther et Captain Marvel

NewsCinéma

Alors que s'achève doucement le règne de Robert Iger sur l'empire Disney, avec un terme fixé à l'année 2021, le groupe devra bientôt se trouver un nouveau président. Le capitaine de l'énorme entreprise publie cette semaine un ouvrage biographique sur son expérience dans la gestion de l'enseigne, l'occasion de revenir, entre autres, sur le rachat de Marvel et l’avènement de Marvel Studios épaulé par son fidèle bras droit à casquette, Kevin Feige

Le bouquin, baptisé The Ride of a Lifetime, aura permis d'apprendre quelques détails supplémentaires dans la fameuse guerre des idées qui se sera opérée entre Feige et Isaac Perlmutter, président historique de Marvel Entertainment depuis le rachat de l'entreprise par Toy Biz, en 1996, suite à la banqueroute de l'éditeur. Une partie de ces faits sont aujourd'hui connus, et ce malgré la culture du secret imposée par Perlmutter et son entourage (un voile de plus en plus fin pendant ces dernières années).
 
Iger explique à cet effet que le président de Marvel Entertainment, chef de toute la division super-héros et membre du comité créatif instauré autour de Perlmutter, Alan Fine, Joe Quesada, Brian Bendis et Dan Buckley, aura longtemps été opposé à l'idée de proposer les films Black Panther et Captain Marvel. Dans les deux cas, sous l'argument que les films proposant des acteurs noirs ou des actrices dans les rôles principaux étaient supposément moins rentables, ou n'intéressaient pas le public avec la même attention que la proposition traditionnelle de l'acteur blanc et masculin.
 
D'après Iger, le fameux comité créatif dirigé par Perlmutter aurait fait opposition à Kevin Feige dans la mise en chantier de Black Panther, sur ordre direct de New York. Le président de Disney aurait alors du actionner le levier de l'autorité supérieure pour faire valider le projet, des années avant que celui-ci ne commence réellement ses premières phases de production. 
 
"J'ai été suffisamment longtemps dans ce business pour avoir entendu tous ces vieux arguments et les reconnaître pour ce qu'ils sont : de vieux arguments. Vieux, et ne reflétant pas la réalité de ce qu'est notre monde ni de ce qu'il devrait aspirer à devenir. Nous avons eu la chance de faire un grand film, et de montrer une part souvent sous-représentée des Etats-Unis, deux objectifs qui n'ont jamais été contradictoires. J'ai appelé Ike pour lui dire de ne plus mettre de bâtons dans les roues [de Marvel Studios] et de lancer le développement de Black Panther et Captain Marvel."

Pour l'anecdote, dans une enquête réalisée par Vanity Fair au moment de la fameuse séparation des pouvoirs entre Kevin Feige et Ike Perlmutter, on apprenait que le président de Marvel Entertainment, dans l'intervalle des deux premiers Iron Man, avait affirmé au département des produits dérivés de Disney que le public ne ferait pas la différence entre Terrence Howard et Don Cheadle dans le rôle de Jim Rhoades, parce que "les noirs se ressemblent tous". Il y a quelques années encore, au moment des échanges entre Marvel Studios et Sony, l'affaire piratage des mails avait révélé qu'il ne croyait pas aux films de super-héroïnes, s'appuyant sur l'échec d'Elektra, Catwoman et Supergirl.
 
Les conflits entre Perlmutter et Kevin Feige auront atteint leur pic le plus important au moment de la préparation de Civil War, où le président de Marvel Entertainment aurait posé d'énormes difficultés à la branche Studios dans l'élaboration de leur projet. A l'époque, Feige aurait même envisagé de quitter l'entreprise.

Pour apaiser les tensions et garder son faiseur de miracles en interne, Bob Iger avait alors séparé Marvel Studios du reste de l'entreprise en plaçant Feige sous les ordres directs d'Alan Horn, président de Walt Disney Studios. On aura depuis eu de plus amples nouvelles de Perlmutter dans la presse, apprenant que le bonhomme reste un des soutiens et amis les plus importants de Donald Trump, participant à de fréquentes levées de fonds pour la réélection de l'actuel président des Etats-Unis à l'horizon de l'an prochain.
 
Pour rappel, Black Panther et Captain Marvel ont tous deux rapporté plus d'un milliard de dollars au box office, avec 1,344 d'un côté et 1,128 de l'autre.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Empyre, le méga-event de Marvel, démarrera en juillet 2020 (à un rythme hebdomadaire)

Actu Vo
Au fur et à mesure d'une reprise douce de l'industrie du comicbook, après la période d'arrêt forcé des conséquences de la pandémie ...

Le one-shot X of Swords : Creation #1 ouvrira les portes de l'événement Marvel de la rentrée 2020

Actu Vo
La fermeture des boutiques décale (mécaniquement) les sorties prévues pour cet été à plus tard. Dans les titres de la liste, ...

Marvel ferme sa boutique de comics numériques pour se concentrer sur son app de lecture et ...

Actu Vo
Alors que la lecture de comics au format numérique a connu un certain essor au cours des dernières semaines, des conséquences du ...

Marvel proposera certaines éditions reliées (TPBs) uniquement en numérique

Actu Vo
A mesure que l'épidémie de COVID-19 a continué de se répandre aux Etats-Unis, les discours de soutien aux libraires indépendants ont ...

Marvel annonce l'arrivée de la série Fury Files sur Disney+ dès le 15 mai 2020

Ecrans
Faute de pouvoir avancer sur les séries plus attendues, Disney bricole un bout d'exclusivité pour sa plateforme de ...
Commentaires (3)
Vous devez être connecté pour participer