Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Toby Emmerich (Warner) réaffirme son envie de films DC indépendants loin des univers partagés

Toby Emmerich (Warner) réaffirme son envie de films DC indépendants loin des univers partagés

NewsCinéma

L'immense succès d'Aquaman dans les salles de cinéma de par le monde aura, en toute logique, fait bouger quelques lignes dans les politiques internes des studios de la Warner. Plus prioritaires après ce second succès, qui vient confirmer une direction déjà prise sur Wonder Woman pour se distancer des films en univers partagés, les adaptations de DC Comics devraient dans l'immédiat obéir à une direction différente des films Marvel Studios.

C'était l'un des enseignements tirés par la Time Warner après l'échec de Justice League, et en parallèle du rachat par AT&T, d'un grand chambardement dans les effectifs. Toby Emmerich avait à cette période pris la tête de Warner Bros. en tant que chairman, un poste décisif à placer quelque part entre les présidents, vice-présidents et directeurs généraux de groupes de cols blancs où se perdent les figures d'autorité. 
 
Emmerich, interrogé sur l'année qui vient de s'achever et le bilan général de la Warner, a réaffirmé l'idée que les films de super-héros chercheraient moins l'unité des projets typés Justice League.
 
"Nous avons le sentiment d'avoir pris un tournant. Nous prenons nos décisions en s'alignant sur la méthode DC Comics, qui est très différente de la méthode Marvel. L'univers partagé nous intéresse moins, on préfère prendre les héros films par films. Chaque film a sa propre logique et son propre ensemble créatif. S'il y a une chose à retenir de notre politique actuelle, c'est que les réalisateurs passeront toujours en premier."

Des propos à prendre pour ce qu'ils sont : un discours de président de studio, à remettre dans le contexte d'une stratégie de communication. Derrière le marketing, la politique de Warner vis-à-vis des réalisateurs serait à relativiser, sur de simples cas comme ceux des films Flash, Wonder Woman, Suicide Squad ou sur le travail de Zack Snyder différemment apprécié par les décideurs du studio.
 
A voir maintenant si cette nouvelle direction ne va pas à terme s'inverser à nouveau, lorsque la compagnie se sentira prête ou suffisamment installée pour faire à nouveau confiance à un projet de crossover. Rien ne presse (pour eux, bien évidemment).
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Une équipe prend l’intérim chez Warner Bros. le temps de trouver un remplaçant à Kevin ...

Ecrans
La question se pose périodiquement, dans ces corporations tentaculaires que sont devenus à force de rachat les grands studios d'Hollywood ...

Warner Bros. continue son vaste chantier de restructuration post-Justice League

Ecrans
Les changement continuent d'abonder sur la structure interne des studios Warner Bros.. On apprenait en effet, tout récemment, que le ...

Les ajustements de direction chez Warner Bros se poursuivent

Ecrans
De nombreux réarrangements ont cours chez Warner Bros. après une année 2017 riche en succès d'une part (It) et d'échecs de l'autre ...

Le scénario de The Batman est-il en péril ?

chronique
Pas plus tard qu'hier, Forbes nous révélait de premiers détails sur le scénario de The Batman, film que Ben Affleck ne réalisera pas ...
Commentaires (6)
Vous devez être connecté pour participer