Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Avengers : Endgame - que nous apprend le premier trailer ?

Avengers : Endgame - que nous apprend le premier trailer ?

DossierCinéma

Mettant fin à de très nombreux mois d'attente, le premier (teaser) trailer d'Avengers : Endgame a la lourde tâche de rallumer une hype qui ne s'en est jamais trop allée bien loin après le final d'Infinity War, sans trop en dévoiler non plus sur un film devant marquer le tournant des dix premières années de Marvel Studios.

Après quelques visionnages, il semble que la mission soit réussie, mais quelques pistes intéressantes (notamment en parallèle de certaines actualités des derniers mois) sont à retenir, et à l'heure où nos confrères américains en sont déjà à quinze articles sur le même sujet, on vous propose ce bref et petit dossier pour faire un point sur ce qu'Avengers : Endgame a déjà à nous raconter. Sans trop en dire, bien entendu.

1. Lost in Space
Chapitre 1

Lost in Space

Parce que les enjeux narratifs d'Avengers : Endgame sont supposément très importants - il s'agit tout de même de défaire la fameuse "Decimation" de Thanos afin de faire revenir tout ou la plus grande partie des héros disparus au cours d'Infinity War. Si les plannings des studios et une certaine évidence marketing font qu'on sait à peu près que la plupart des personnages partis en poussière dans les dernières minutes d'Avengers : Infinity War reviendront, l'important dans l'histoire sera le voyage (dans le temps), et pas la destination. 

A cet égard, il paraît donc normal que la première bande-annonce - et l'on suppose, le reste du matériel promotionnel - en dise le moins possible, quoiqu'on imagine aussi que Marvel Studios ne pourra tout garder pour eux dans les prochains trailers. Il conviendra d'abord de revenir sur la longue séquence d'introduction, qui nous ramène à un Tony Stark (Robert Downey Jr.) bien solitaire.


La dernière fois que le personnage était montré, c'était sur la planète Titan, en compagnie de Nebula (Karen Gillian). S'il n'est pas impossible que cette dernière soit présente sur le vaisseau dans lequel Tony se trouve, tout laisse à montrer un voyage en solitaire. Brisé, et à court de vivre, le bonhomme semble également avoir quelques soucis avec sa technologie puisque son armure n'est vue nulle part - et que le casque est dans un piteux état, malgré les prouesses nano-permises par l'auto-régénération de la technologie bleeding edge. La blessure au ventre, infligée par Thanos, n'a en tout cas pas eu raison de sa santé.


Ce qui nous intéressera le plus se retrouve dans une ligne du monologue de Tony : "being adrift in space with zero promise of rescue is more fun that it sounds." Si le terme en français de "sans espoir de secours" n'évoquera rien à personne, le choix de ce terme particulier, rescue, en anglais (alors que "help" "aid" ou "assistance" auraient très bien pu fonctionner), renvoie directement au pseudonyme utilisé par Pepper Potts - par ailleurs, la réceptrice du message de Tony - lorsque cette dernière enfile l'une des armures d'Iron-Man.

Un choix de mot qui ne pourrait être qu'une forme de teasing plus ou moins innocente, si une photo de l'actrice Gwyneth Paltrow n'avait pas fuité ces derniers mois, sur laquelle on la voit clairement porter une armure. 

L'utilisation de "Rescue" dans cette phrase permettra également à l'actrice de pouvoir faire un renvoi lorsqu'elle réussira à sauver Tony Stark avec une ligne "see, rescue is here" - permettant d'établir l'alias super-héroïque de Pepper avec un mot à double sens. Laissez nous être scénaristes pour Marvel Studios, s'il vous plaît.

Chapitre suivant >Ceux qui restent
2. Ceux qui restent
Chapitre 2

Ceux qui restent

Dans une seconde partie, Avengers : Endgame se conforte avec quelques images de nous rappeler certains des éléments d'Infinity War et de sa conclusion, en apportant également quelques détails supplémentaires, restés hors champs dans le dernier film.


Une des questions qui se posent autour du film est celle de la temporalité - l'écart de temps entre la conclusion d'Infinity War et le début de sa suite, sur Terre du moins. On peut constater que les restes de l'armure de Thanos sont désormais érigés en épouvantail chez Thanos, alors que la main gantée (et abîmée suite au claquement de doigt) du Titan Fou est aussi aperçue là où ce dernier s'est retiré.


Chose amusante, l'utilisation de l'armure de Thanos comme épouvantail a été faite (forcément) en comics, dans les pages de Cosmic Powers Unlimited #1 de Ron Marz, sorti en 1995. 


Du côté des Avengers, certaines voix pointent du doigt une herbe jaunie aux alentours de leur résidence, signe que plusieurs mois (voire années, selon certaines rumeurs) se seraient écoulés. Aucun indice ne permet d'aller vers ce genre de conclusion.


On remarquera en revanche parmi les visages des disparus scrutés par Bruce Banner (Mark Ruffalo), est aperçu celui de Shuri (Letitia Wright), qui aurait donc aussi succombé à la "Decimation" - ce qui n'était pas montré directement.

Un détail vient malgré tout apporter une contradiction, c'est une déclaration de l'actrice Angela Basset (qui jouait Ramonda, mère de T'Challa et Shuri) qui affirmait il n'y a pas si longtemps que son personnage et celui de Letitia Wright avaient survécu à Infinity War (rappel par ici). Il est donc possible que Shuri se soit fait discrète pour préparer quelqu'opération dans son coin, à moins que Bassett n'ait fait que suivre ses convictions - ou un faux script des frères Russo.


 Autre détail, purement spéculatif ci-dessous, il s'agit de ce plan de hangar complètement vide (on s'attendrait à y trouver un quinjet, au moins), et qui de l'avis de votre humble rédacteur, pourrait être un clin d'oeil léger à Captain Marvel, grande absente (pour le moment) du trailer d'Avengers : Endgame.

< Chapitre précédentLost in SpaceChapitre suivant >Un baroud final pour Captain America ?
3. Un baroud final pour Captain America ?
Chapitre 3

Un baroud final pour Captain America ?

 Bien que Joe Russo ait déclaré il y a peu que Chris Evans n'en avait "pas encore fini" avec le MCU, les déclarations de l'acteur et de nombreux indices laissent à penser que Captain America, pilier de la franchise Avengers, trouvera un sort funeste dans Avengers : Endgame.


Outre une barbe à présent absente, et le choix de revêtir le costume de Winter Soldier, il semblerait que Steve Rogers ne sera pas qu'accompagné de Black Widow (toujours blonde pour le moment, bien que des concept arts fuités la dépeignent à nouveau rousse, mais il y a certainement une raison *temporelle* à ça) dans sa mission.


Si Nebula était sur Titan à la fin d'Infinity War, la bande-annonce nous la montre également esseulée dans un premier temps, et en train d'effleurer l'épaule d'un autre personnage par la suite. Au vu des bretelles, il y a une certaine probabilité que la soeur de Gamora fasse équipe avec Captain America.  Une possibilité appuyée par des déclarations de Karen Gillan cet été qui évoquait le/la nouveau meilleur(e) ami(e) de Nebula, vantant surtout son côté inattendu.

A côté, un plan en particulier du trailer sera certain de ne laisser personne de marbre, lorsque Steve regarde la vieille photographie de Peggy Carter - avant de partir en mission. Et ce pour deux raisons. D'une part, il s'agit d'un renvoi immédiat à la séquence de fin de Captain America : The First Avenger, lorsque Steve jetait un oeil à la même photographie avant de se sacrifier en faisant crasher son avion - et l'on pourrait donc voir dans ce mimétisme un futur sacrifice de Cap' à l'issue d'Avengers : Endgame.


D'autre part, les photos de tournage de ce quatrième Avengers et la présence de certains acteurs de précédents films appuient fortement à des possibilités de voyage dans le temps. De montrer la photo de l'agent Carter pourrait indiquer qu'il y aura effectivement un retour dans le passé, et que Steve Rogers se prépare à revoir en chair et en os la femme de sa vie. Quoi qu'il en soit, ce plan ne peut être innocent.

< Chapitre précédentCeux qui restentChapitre suivant >Les absents n'ont jamais tort
4. Les absents n'ont jamais tort
Chapitre 4

Les absents n'ont jamais tort

Dans une logique de contraires, Marvel Studios a en toute logique choisi de montrer dans le premier trailer d'Avengers : Endgame ceux qui avaient marqué par leur absence de toute la communication d'Avengers : Infinity War : Hawkeye et Ant-Man

Du côté du premier, il nous était indiqué au cours du précédent film que Clint Barton (Jeremy Renner) s'était retiré des affaires super-héroïques pour se consacrer à sa vie de famille. Au vu d'un changement de look radical, de sa présence (apparente) au Japon, et de son regard embué, il est à peu près sûr que la famille d'Hawkeye n'a pas survécu au claquement de doigts de Thanos. D'autant plus que la voix off indique la perte "de famille, d'amis" au même passage. 


La courte séquence laisse également présager d'un Hawkeye (possiblement rebaptisé Ronin en référence à cet autre alias utilisé dans les comics) soit plus brutal qu'à l'accoutumée, au vu de cette longue épée essuyée sur sa manche - bien qu'il n'y ait pas de sang à noter, probablement retiré numériquement pour la classification du trailer tout public.


A côté, si Ant-Man est bien porté disparu par les écrans de Bruce Banner, les spectateurs d'Ant-Man & the Wasp sont bien conscients du sort de Scott Lang, resté coincé dans le Quantum Realm à la fin dudit film. Comme Michael Douglas l'a aussi déclaré, ce royaume quantique est l'une des clés pour Avengers : Endgame et sa suite. On se rappelle que ce dernier, dans son personnage d'Hank Pym, évoque l'ouverture à des univers parallèles dans un dialogue d'Ant-Man & the Wasp. Une autre piste à ajouter à celle du voyage dans le temps. En tous les cas, la dernière séquence permet de teaser l'élément le plus important : à savoir, comment Scott a-t-il réussi à s'échapper, et dans quelle mesure ce moyen sera utile au reste des Avengers par la suite.


< Chapitre précédentUn baroud final pour Captain America ?Chapitre suivant >On connaissait le titre depuis longtemps
5. On connaissait le titre depuis longtemps
Chapitre 5

On connaissait le titre depuis longtemps

Un dernier apparté pour évoquer le titre retenu pour Avengers : Endgame, titre qui aura servi d'éléments de communication à outrance de la part des frères Russo, auto-déclaré comme étant trop révélateur à l'époque, et qui aura permis malgré tout quelques moments de franche rigolade. 

Avengers : Endgame avait en vérité été fuité depuis le mois d'avril 2018, lorsque le rédacteur Matt Cloin du site Cosmic Book News (habituellement de très mauvaise réputation) l'avait affirmé (souvenir par ici). Une déclaration qui aura été mise à mal, pas seulement à cause de la réputation du site, mais parce que les frères Russo auront aussi fait un jeu de dupes, mentant a priori sciemment sur le fait que le titre d'Avengers 4 n'utiliserait aucun élément de langage utilisé dans Infinity War.


De fait, plusieurs options se seront présentées au cours des différents rapports de médias plus ou moins fiables - ici, on aura suivi en silence la chose en attendant que le tout soit officiel. Ces mêmes rapporteurs disent aujourd'hui que les titres Avengers : Annihilation ou Avengers : Infinity Gauntlet auront été envisagés et que la production aurait changé d'avis à plusieurs reprises. En vérité, il est possible que le choix ait été arrêté depuis la rentrée, au moins.

Si on revient en effet sur cette photo de teasing que les Russo avaient mis en ligne en septembre, en conseillant de regarder attentivement l'image, beaucoup avaient lu avec les deux "A" présents dans le décor le fameux Avengers : Annihilation, un nouveau regard permet de voir précisément Endgame "écrit" sur cette même photo - quoique le coup de chance sur le "d" et le "g" soit aussi possible.


On sera en tous les cas ravis de voir cette anxiété et cet emballement autour d'un titre prendre fin dès à présent, puisque les blagues les plus longues, vous savez ce qu'on en dit. Ne reste donc qu'à digérer ce premier trailer assez maigre mais qui remplit son office de long teaser, en espérant que le reste de la communication d'Avengers : Endgame se fasse dans une certaine sobriété (on ne pariera pas dessus). 

Avengers : Endgame est attendu dans nos salles obscures le 24 avril prochain.

< Chapitre précédentLes absents n'ont jamais tort
Chapitre 1

Lost in Space

Parce que les enjeux narratifs d'Avengers : Endgame sont supposément très importants - il s'agit tout de même de défaire la fameuse "Decimation" de Thanos afin de faire revenir tout ou la plus grande partie des héros disparus au cours d'Infinity War. Si les plannings des studios et une certaine évidence marketing font qu'on sait à peu près que la plupart des personnages partis en poussière dans les dernières minutes d'Avengers : Infinity War reviendront, l'important dans l'histoire sera le voyage (dans le temps), et pas la destination. 

A cet égard, il paraît donc normal que la première bande-annonce - et l'on suppose, le reste du matériel promotionnel - en dise le moins possible, quoiqu'on imagine aussi que Marvel Studios ne pourra tout garder pour eux dans les prochains trailers. Il conviendra d'abord de revenir sur la longue séquence d'introduction, qui nous ramène à un Tony Stark (Robert Downey Jr.) bien solitaire.


La dernière fois que le personnage était montré, c'était sur la planète Titan, en compagnie de Nebula (Karen Gillian). S'il n'est pas impossible que cette dernière soit présente sur le vaisseau dans lequel Tony se trouve, tout laisse à montrer un voyage en solitaire. Brisé, et à court de vivre, le bonhomme semble également avoir quelques soucis avec sa technologie puisque son armure n'est vue nulle part - et que le casque est dans un piteux état, malgré les prouesses nano-permises par l'auto-régénération de la technologie bleeding edge. La blessure au ventre, infligée par Thanos, n'a en tout cas pas eu raison de sa santé.


Ce qui nous intéressera le plus se retrouve dans une ligne du monologue de Tony : "being adrift in space with zero promise of rescue is more fun that it sounds." Si le terme en français de "sans espoir de secours" n'évoquera rien à personne, le choix de ce terme particulier, rescue, en anglais (alors que "help" "aid" ou "assistance" auraient très bien pu fonctionner), renvoie directement au pseudonyme utilisé par Pepper Potts - par ailleurs, la réceptrice du message de Tony - lorsque cette dernière enfile l'une des armures d'Iron-Man.

Un choix de mot qui ne pourrait être qu'une forme de teasing plus ou moins innocente, si une photo de l'actrice Gwyneth Paltrow n'avait pas fuité ces derniers mois, sur laquelle on la voit clairement porter une armure. 

L'utilisation de "Rescue" dans cette phrase permettra également à l'actrice de pouvoir faire un renvoi lorsqu'elle réussira à sauver Tony Stark avec une ligne "see, rescue is here" - permettant d'établir l'alias super-héroïque de Pepper avec un mot à double sens. Laissez nous être scénaristes pour Marvel Studios, s'il vous plaît.

Chapitre suivant >Ceux qui restent
Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Les sets Lego d'Avengers : Endgame ont des intitulés forcément flous

Brève
Avec la sortie de son premier trailer qui n'en montre que peu, il est certain qu'Avengers : Endgame va faire l'objet dans les ...

Avengers : Endgame dévoile son premier trailer !

Ecrans
On l'attendait un peu plus tard dans la journée mais les derniers bruits qu'on vous rapportait étaient donc vrais. Le premier trailer ...

Avengers : Endgame part en poussière sur un premier poster et avance sa sortie US

Ecrans
La journée sera importante pour le film Avengers : Endgame, dont le premier trailer vient d'être dévoilé au courant de l'après-midi. ...

Les premiers trailers d'Avengers 4 et Spider-Man : Far From Home devraient arriver ce vendredi et ...

Ecrans
La question est sur beaucoup de lèvres depuis des semaines entières et aura beaucoup agité les internets de toutes part : quand arrivera ...

Les Russo appuient le côté définitif de certaines morts d'Avengers : Infinity War

Ecrans
Alors que le monde entier attend des nouvelles d'un trailer d'Avengers 4 qui aura le mérite de faire le bonheur de nos confrères amateurs ...
Commentaires (12)
Vous devez être connecté pour participer