Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Ed Brubaker et Sean Phillips renouvellent pour cinq ans leur contrat chez Image Comics

Ed Brubaker et Sean Phillips renouvellent pour cinq ans leur contrat chez Image Comics

NewsImage

Il y a cinq années de cela, Ed Brubaker et Sean Phillips désertaient les publications Marvel pour signer la série Fatale, chez Image Comics. Premier titre d'une longue série de chefs d'oeuvres parmi lesquels se sont inscrits depuis The Fade Out, Kill or Be Killed ou le récent My Heroes Have Always Been Junkies, tandis que l'un comme l'autre décidaient de consacrer leur temps libre à ces créations indé' en signant un partenariat exclusif avec l'éditeur. 

Arrivé à son terme, celui-ci, en accord avec le directeur de publication d'Image, Eric Stephenson, est renouvelée pour une nouvelle période de cinq ans. Brubaker et Phillips disent s'épanouir dans cette position confortable d'auteurs indépendants, une assise qui leur a ouvert de nouveaux lecteurs et un mode de narration qui oublie peu à peu le format single, que l'un et l'autre ne voient plus aujourd'hui que comme des épisodes de serials en vue de la fameuse publication reliée. 
 
Le scénariste pense d'ailleurs que ce choix lui aura ouvert le lectorat des amateurs de romans graphiques, et c'est à leur endroit que My Heroes, le "volume anniversaire" de leur collaboration et celui qui ouvre à nouveau la porte de l'univers Criminal, s'est présenté au format original graphic novel, directement. Cette envie d'innover guidera l'écriture de Brubaker sur les prochaines parutions de son univers mafieux, qu'il promet "surprenant à chaque numéro" sur le choix des formats de narration. 
 
Si l'on peut regretter l'absence d'Ed Brubaker et Sean Phillips du côté des Big Two, leur situation est aussi une belle démonstration de la capacité de certains auteurs à s'extraire de la bulle financière des super-héros (quoi qu'on ne doute pas que quantité de royalties ne tombent régulièrement). En indé', le scénariste aura pu profiter de la manne financière du cinéma et de la télévision avec des projets comme Velvet, Kill or be Killed ou Incognito - puisque, si aucun de ces projets ne s'est fait ou ne risque de se faire réellement, les options déposées par les studios tombent, elles, dans la poche des bons auteurs.
 
Ironiquement, la seule adaptation réelle auquel le nom de Brubaker est associée reste Captain America : The Winter Soldier, et il n'est même pas certain qu'il ait touché beaucoup plus que son cachet de figurant obligatoire. Rendez-vous maintenant pour cinq nouvelles années de bonnes histoires, et en début d'année prochaine pour le retour de Criminal.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Une première couverture pour le roman graphique Pulp d'Ed Brubaker et Sean Phillips

Actu Vo
Au lendemain de l'annonce, le roman graphique Pulp d'Ed Brubaker, Sean Phillips et Jacob Phillips se présente dans un ...

Ed Brubaker annonce le roman graphique Pulp chez Image Comics avec Sean et Jacob Phillips

Actu Vo
Sur plusieurs fronts, le génial Ed Brubaker compte bien ne jamais s'arrêter de produire. Après une série d'indispensables publiés ...

Ed Brubaker signe (à son tour) un partenariat créatif avec Legendary Television

Ecrans
Pour répondre à un vaste appel d'offre des plateformes de contenu dématérialisé, qui doivent continuer à alimenter leurs abonnés en ...

Ed Brubaker et Sean Phillips annoncent un roman graphique étendu de Criminal : Bad Weekend

Actu Vo
Bien décidé à se débarrasser des formats de publications conventionnels, Ed Brubaker surprend, en annonçant dans les colonnes du ...

Criminal #1 - Merveilleux retour dans le monde maffieux d'Ed Brubaker

Review
Longtemps avant de décider de quitter les deux grandes maisons des super-héros, Ed Brubaker proposait déjà quelques oeuvres en ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer