Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Mark Millar compare le héros de Prodigy à son Lex Luthor de Superman : Red Son

Mark Millar compare le héros de Prodigy à son Lex Luthor de Superman : Red Son

NewsImage

L'arrivée de Prodigy dans les sorties d'Image Comics marque un tournant pour les parutions de Mark Millar. Si The Magic Order passait pour un projet plus anecdotique, explicitement lancé dans une idée de pitch à adaptation éventuelle, l'auteur parle de cette nouvelle série comme de son travail le plus ambitieux depuis longtemps. L'habituel sursaut après trois ou quatre ans d'alimentaire, façon Jupiter's Legacy

En conversation avec IGN, l'auteur a présenté Edison Crane comme la suite logique de son Lex Luthor, mélangé avec Bruce Wayne. Le héros a l'intelligence, la fortune et les capacités physiques de l'un ou de l'autre, et l'on a déjà pu apercevoir dans le trailer proposé par Netflix un renvoi à Superman : Red Son, avec la partie d'échecs contre plusieurs grands champions en simu'. Millar adoube d'emblée la comparaison. 
 
"Il y a quelque chose d'amusant dans le fait d'écrire des génies. J'adorais le faire sur Superman : Red Son, j'adorais Lex Luthor. Ici, c'est comme avoir un Bruce Wayne multiplié par Lex Luthor, avec un feeling Indiana Jones pour ce goût de l'aventure."

Plus loin, l'auteur précise quelques éléments vis a vis de l'intrigue générale et du déroulé prévu dans la construction du scénario. Edison Crane devrait ainsi traverser différents points "complexes" au travers des différents numéros, avant de tout régler à la fin puisque, soyons honnêtes, c'est un génie. 
 
"Je voulais accoucher d'un scénario de l'impossible, et probablement l'intrigue la plus complexe que j'ai jamais écrite. L'installation générale est vraiment d'un niveau supérieur. Elle s'étend sur plusieurs milliers d'années de civilisation, sur l'ensemble du globe et dans d'autres dimensions, et c'est à lui de résoudre tout ça. Tout se passe simultanément, et il essaye dans son inconscient de trouver un moyen de dévier un astéroïde qui va heurter la terre dans une quinzaine d'années. 

A un autre niveau de son inconscient, il affronte huit des plus grands joueurs d'échec mondiaux. J'aime cette écriture sur plusieurs niveaux, parce qu'il se passe toute une série de choses en même temps qui finissent par se connecter au dernier numéro."

A voir maintenant si Millar tiendra sa promesse - réponse cette semaine en kiosques chez Image Comics, avec les splendides dessins de Rafael Albuquerque
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Prodigy #1 - Mark Millar et la tactique du too much

Review
Quel est le reflet que Mark Millar retrouve chaque matin, dans la glace de sa salle de bain ? Celui du gosse des débuts, assagi par ...

Netflix dévoile un trailer pour la nouvelle série Prodigy de Mark Millar et Rafael Albuquerque

Actu Vo
Les futures séries du Millarworld risquent bien d'avoir toutes droit à un trailer de lancement. Soucieuses de promouvoir les ...

Prodigy, le nouveau projet phare de Mark Millar, montre ses premières planches

Actu Vo
Mark Millar continue de produire. Et maintenant que la blague "haha, à votre avis combien de temps celle-là va mettre avant de ...

Mark Millar annonce Prodigy chez Image Comics avec l'artiste Rafael Albuquerque

Actu Vo
Il fallait s'y attendre, les annonces du Millarworld passent désormais par un travail conjoint des équipes de communication de ...
Commentaires (2)
Vous devez être connecté pour participer