Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Venom a toujours été pensé PG-13, et il n'y a pas de version R, affirment ses producteurs

Venom a toujours été pensé PG-13, et il n'y a pas de version R, affirment ses producteurs

NewsCinéma

Derniers rebondissements d'une question qui aura fait partie de la communication autour du film Venom : sa classification. Par sa nature d'anti-héros sauvage et son côté carnassier, beaucoup attendaient qu'un film consacré au baveux souhaite verser allègrement dans la violence graphique (quitte à ne pas avoir Spider-Man dedans), et si sans surprises, le film écope d'un PG-13 qui lui assure le plus large public possible, le producteur Avi Arad affirme que cette décision était prise dès le départ, et qu'il n'a jamais été question de faire autrement.

"Pour moi le R, ce n'est pas une récompense. Est-ce que tu peux t'en sortir sans R pour que d'autre gens puissent voir [le film] ? Pour que les plus jeunes le puissent ? J'ai travaillé sur une série animée avec beaucoup de Venom dedans. C'était en 1994, et il n'y avait pas de raison d'y mettre de la violence. De définir Venom que par sa violence. Ce n'est pas ça. Il est un protecteur létal, il y a une nuance. On veut être fidèles aux comics. Aujourd'hui, avec les CGI, on peut montrer Venom dévorer une tête, mais on a pas besoin de montrer la tête mâchée et que Venom se dise "ça a bon goût". Ce n'est pas pertinent. Ce qui est pertinent, c'est que tu aies compris que ça reste un méchant."

On rappellera à cet égard qu'évidemment, la question du Rated R n'est pas intrinsèquement liée à la qualité d'un film, et la seconde déclaration de Matt Tolmach vient en revanche entériner certains espoirs d'une version unrated - et qui vient en directe opposition à ce que le réalisateur Ruben Fleischer déclarait en interview il y a peu (accordez vos violons, les mecs). 

"Il n'y a pas de version imaginaire du film. Tout le monde nous le demande : est-ce qu'il y a une version R qui traîne ? Il n'y en a pas. On a entamé la production et le développement du film en voulant être fidèle à Venom, aux comics et au personnage, tout en étant accessible aux spectateurs de 13-14 ans. Et on a dû pousser pour y arriver - on est 15+ en Angleterre. Ce n'est pas comme si on avait voulu faire un film familial. On a voulu pousser aussi loin que possible, tout en rendant le film accessible. Ca a toujours été le but."

Une question qui aura au moins le mérite d'être résolue, alors que Venom multiplie les spots TV et extraits à quelques jours à présent de sa sortie. On attendra donc de voir ce que Sony Pictures a dans le ventre - réponse le 10 octobre dans les salles de cinéma.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Tom Hardy se serait impliqué dans l'écriture de Venom 2 d'après Andy Serkis

Ecrans
Depuis très récemment, le second projet de Venom au cinéma s'est trouvé un nouveau capitaine, avec l'acteur, comédien de ...

Venom 2 : pas de Ruben Fleischer et une production à l'automne 2019

Ecrans
Fort du succès du premier opus au box-office à l'automne passé, la suite de Venom est déjà en cours de préparation chez Sony ...

Venom : un extrait exclusif des bonus du Blu-Ray à découvrir en vidéo

Brève
Plusieurs mois ont passé depuis la sortie du Venom de Ruben Fleischer, et pour ceux qui ne seraient pas allés voir le film en salles, ou ...

Ruben Fleischer explique qu'une version non-censurée de Venom n'est pas nécessaire

Brève
Cela fait maintenant de nombreuses semaines que Venom s'est insinué dans les salles obscures, déchirant de ses crocs acérés les ...

Venom casse une voiture (mais sans gilet jaune) dans une première scène coupée du film

Brève
Après avoir rapporté 845 monstrueux millions de dollars au box-office mondial, le film Venom se prépare à son second round pour la ...
Commentaires (2)
Vous devez être connecté pour participer