Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Vingt et un ans plus tard, le cliffhanger de Lois et Clark saison 4 est expliqué

Vingt et un ans plus tard, le cliffhanger de Lois et Clark saison 4 est expliqué

NewsSeries tv

Il y a vingt-et-un ans déjà que s'achevait Lois & Clark et vous aviez sans doute plus de cheveux à l'époque. Tandis que George Clooney endossait l'armure à tétons du chevalier noir dans une ville de néons, et que les fans du monde entier hurlaient leur dégoût sur un internet rudimentaire fait de smileys outrés et d'un langage sms qui devait surement passer pour jeune et cool à l'époque, Dean Cain était Superman et Teri Hatcher était Lois Lane.

Aux jeunes qui seront tombés sur la série par d'éventuelles rediffusions France 4, souvenez vous : Superman n'était pas musclé, Lois Lane était pugnace, des fils tout à fait visibles servaient aux effets de vols, une armée de super-vilains choisissait d'attaquer exclusivement la ville de Metropolis chaque semaine, Perry White parlait de Elvis, bref ? La vie. 
 
Arrêtée au bout de quatre saisons en 1997, la série Lois & Clark laissera un grand vide dans le coeur des fans - heureusement comblé par Smallville quelques années pour tard pour sceller le règne de la CW et de la domination sexuelle pour actrices en mal de carrière et de thérapies de groupe. 
 
La productrice Eugenie Ross-Leming revient sur ce qu'aurait du être la cinquième saison si celle-ci avait vu le jour. Souvenez vous (en quatre tiers) : au moment du season finale, Lois et Clark, après avoir tenté d'avoir un mignon bébé, comprennent qu'enfanter un métis Kryptonien serait fatal à l'héroïne. Les scénaristes avaient alors eu l'idée de placer un enfant abandonné, de descendance kryptonienne (a priori) sur le pas de leur porte.
 
La cinquième saison aurait ainsi du traiter de cet éventuel Jonathan Kent d'avant-garde. A la nuance que l'enfant aurait grandi à un rythme rapide, et serait devenu un adolescent en l'espace de quelques mois. A savoir s'il aurait été équipé de pouvoirs ou non, la productrice répond que les plans de long-terme n'avaient pas été aussi loin.
 
En définitive, la série s'est donc arrêtée sur un cliffhanger qui boucle bien, après quatre saisons finalement assez respectueuses du Superman classique et un casting qui aura fait le job pour toute une génération. A côté de L'Ange de Metropolis, le héros en bleu aura à l'époque été bien servi pour les enfants passionnés, et quoique l'aspect vieillot ou ringard soit évident avec le regard moderne, on peut se demander si ce côté neuneu et bout de ficelles ne manque pas à l'heure actuelle du grim & gritty. Puis de toutes façons c'était mieux avant. Puis quand les choses changent, c'est nul. Puis, voilà en fait.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

L'actrice Elizabeth Tulloch sera Lois Lane pour le prochain crossover de la CW

Ecrans
En parallèle de l'arrivée de Batwoman dans le petit monde fictif de Greg Berlanti et ses copains, le prochain crossover de ...

Greg Rucka préparerait une série Lois Lane pour le DC Black Label

Actu Vo
L'information est à prendre avec des pincettes et part d'un long processus d'enquête mené par Bleeding Cool, qui affirme que le ...
Commentaires (4)
Vous devez être connecté pour participer