Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Gal Gadot revient sur une incohérence de Batman vs Superman

Gal Gadot revient sur une incohérence de Batman vs Superman

NewsCinéma

Il n'est pas rare, à l'époque actuelle pleine de constructions d'univers partagés au cinéma, de voir ces univers tâtonner et changer régulièrement de direction, devant faire appel à de légères modifications de continuité. On l'a vu de nombreuses fois dans le Marvel Cinematic Universe, avec des références à des objets ou personnages perdant leur cohérence à mesure que les films avançaient (le bouclier de Cap chez Tony Stark, la salle des trésors de Thor). Gal Gadot revient aujourd'hui sur un élément du genre dans Batman v Superman.
 
Dans le film de Zack Snyder, on découvrait que Diana Prince s'était écartée de l'humanité il y a une centaine d'années, période correspondant à la Première Guerre Mondiale, théâtre du premier film consacré à l'Amazone. Mais depuis, Wonder Woman 2 a été officialisé, et la fin du premier film ne laisse pas Diana en froid avec les humains.
 
Plutôt que de tenter une explication un peu foireuse à ce dialogue de Batman v Superman, il semblerait que Warner ait décidé d'assumer le changement de direction du personnage, ne voyant là à raison qu'un détail mineur. L'interprète de Wonder Woman, Gal Gadot, a en effet déclaré lors d'une interview à Pékin que c'était la politique retenue :
"Aucun de nous ne savait exactement quelle était l'histoire de Wonder Woman dans cet univers. Et une fois que nous avons décidé de tourner le film solo, et que nous avons creusé pour comprendre le cœur du personnage, nous nous sommes rendu compte qu'il n'y avait absolument aucune chance que Wonder Woman abandonne un jour son espoir en l'humanité. La raison pour laquelle elle quitte son île est pour rendre la vie des humains meilleure et plus sûre. Ce sont ses collègues, et je vous donne la réponse la plus honnête possible, c'est que le processus créatif ne mène pas toujours à la bonne décision. Mais alors vous pouvez corriger la trajectoire. Et donc au final en ce qui concerne Wonder Woman, elle sera toujours là pour l'humanité."

Un aveu plutôt honnête quant au fait que la construction d'un univers se fait avec le temps, et que des détails mineurs ne doivent pas se mettre en travers de la direction générale prise par le studio et ses créatifs. Et une épine de moins dans le pied de Warner qui n'a plus besoin de tenter de justifier une incohérence aux yeux du public.

Source

 

Manu
est sur twitter
à lire également

Wonder Woman 1984 : pas d'annonces à la SDCC mais un nouveau costume pour patienter

Ecrans
En fin d'année dernière, Warner Bros. surprenait son monde en décalant à 2020 la sortie de Wonder Woman 1984, suite attendue du ...

Après les héros Marvel Studios, quelques uns des salaires pour les comédiens de Warner Bros.

Ecrans
Dans un vaste état des lieux proposé par Variety sur l'évolution des salaires, dans un monde où les grands studios tentent de ...

Patty Jenkins revient sur la scène du No Man's Land dans Wonder Woman

Ecrans
A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ce vendredi, le site RottenTomatoes a choisi de revenir sur ...

Patty Jenkins ne veut pas d'un Wonder Woman 3 dans le passé

Ecrans
S'il faudra encore patienter plus d'un an avant de découvrir Wonder Woman 1984, suite du premier opus de la franchise Worlds of ...

Patty Jenkins (Wonder Woman 1984) estime que le moment n'est pas aux films Justice League

Ecrans
L'ère des crossovers semble bien passée du côté de la Warner. Sans l'ombre d'une suite en vue pour le premier Justice League, ou ...
Commentaires (2)
Vous devez être connecté pour participer