Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Checklist Comics : les sorties sexy cette semaine du 22 juillet 2020

Checklist Comics : les sorties sexy cette semaine du 22 juillet 2020

chronique

En cette période de Comic-Con en ligne, à n'en pas douter, il vous faudra quelque chose à lire entre deux panels numériques, parce que les écrans c'est bien gentil mais le papier c'est mieux aussi. Bien que l'édition VF a pris sa pause estivale à compter de cette semaine, nos chers éditeurs VO continuent de vous proposer pas mal de titres, et c'est donc avec plaisir que la Checklist Comics répond une nouvelle fois présent.

Du mainstream de super-héros à des titres indé' plus ou moins confidentiels, des Big Two aux derniers venus de la scène indie, il y en a chaque semaine pour tous les goûts, et l'on s'amuse donc avec cette rubrique à mettre l'accent sur les titres qui marquent l'actualité, ainsi que sur les sorties que l'on vous recommande. Bien entendu, même si nos conseils avisés valent de l'or (mais si, mais si), il manque peut être dans notre Checklist LA sortie que vous souhaitiez voir figurer. Qu'à cela ne tienne, l'espace commentaire est là pour vous, afin que vous nous parliez de vos lectures du moment !

Disclaimer : la Checklist Comics est réalisée en partenariat avec le comic shop (et sa boutique en ligne) Comics Zone. L'équipe du shop n'a aucune influence sur la sélection opérée chaque semaine, qui reflète entièrement le choix du rédacteur. Les comics sont en général disponible à la commande le jeudi. Avant ce jour, les liens dans l'article vous donnent la possibilité de pré-commander ou d'être averti de la disponibilité du comic book concerné. 
N'hésitez pas à faire confiance à Comics Zone, un comic-shop sérieux, passionné et indépendant !

Les immanquables


 Chu #1 - John Layman et Dan Boultwood

Ces derniers temps, John Layman se sent d'humeur nostalgique. En marge de ses (nombreux) projets de séries originales, l'auteur revient barboter pour la seconde fois dans l'univers de Chew, chef-d'oeuvre absurde sur les aventures d'un flic carnassier dans un monde sans poulets. Après être revenu ponctuellement sur ces personnages dans la hautement méta' Chew/Outer Darkness, Layman trace une ligne parallèle aux voyages de son policier de héros pour attaquer la dystopie alimentaire sous un autre angle : la frangine gangster. Saffron Chu, petite-soeur de Tony, accroche dès les premières pages de ce nouveau projet pensé comme l'envers des enquêtes de la série originale, avec un curieux hommage à Reservoir Dogs par le prisme de gangsters gourmets. Dan Boultwood s'en sort dans son imitation de Rob Guillory, le rythme et le style d'antan est palpable à nouveau, on embarque volontiers dans cette lecture bonus pour peu qu'on accroche au délire (particulier) de cet univers.

Commander chez Comics Zone (à venir)

 Batman #95 - James Tynion IV et Jorge Jiménez

Depuis les débuts de son run, James Tynion IV plaçait petit à petit ses pions dans Gotham City, afin de préparer Batman à subir de plein fouet l'assaut du Joker. En utilisant habilement le Designer dans son précédent arc, le Clown Prince du Crime a mis la main sur tout ce que possédait Bruce Wayne et compte bien aussi le dépouiller de tout ce auquel il tient. Ce premier numéro d'ouverture est donc bien là pour faire plier le Chevalier Noir, alors que la Joker War se poursuit aussi dans d'autres titres de la Bat-Family. Quoi qu'on pourra toujours reprocher une écriture trop elliptique et un Tynion IV qui force trop sur la suspension de crédulité de son lecteur, le scénariste a le mérite d'avoir Jorge Jiménez aux dessins pour l'accompagner - et ceci est un atout indéniable, qui devrait convaincre la plupart d'entre vous à au moins aller jeter un oeil à ce numéro.
 

 Bliss #1 - Sean Lewis et Caitlain Yarsky

Après The Few, Coyotes et Thumbs, Sean Lewis est de retour pour vous parler de parentalité. C'est en tout cas ce que laisse entendre ce premier numéro : une cour de justice dans le futur, un jeune homme à qui l'on demande ce que son père a fait. Mais qu'est-ce que son père a fait ? Son père a eu un môme, sans argent. Lorsque le môme est tombé malade, son père est devenu un tueur à gages pour payer les frais de santé. Et c'est à peu près tout. Dans une entrée en matière terne et étouffante, Sean Lewis interroge le rapport à l'héritage familial et les conséquences des actions entreprises sur les autres, en posant sur le chemin une mythologie inédite à la croisée des chemins entre une fantasy mystique et un discours social réaliste et engagé contre la pauvreté, entre Dark Crystal et Breaking Bad ou Good Time. Cette accroche surnaturelle sert d'élément différenciant à une histoire autrement plus "normale", et qui aura à se distinguer ou préciser ses intentions dans les prochains numéros. Pour le moment, les dessins écorchés  de Caitlin Yarsky frappent et l'ambiance désespérée transporte - affaire à suivre.

Commander chez Comics Zone (à venir)

Les valeurs sûres


 Empyre #2 - Dan Slott, Al Ewing et Valerio Schiti

Mine de rien, il faut reconnaître que Marvel a été assez finaud sur le cas Empyre. En nous vendant un affrontement Avengers/Fantastic Four contre l'alliance Skrull/Kree, le duo Slott/Ewing (surtout ce dernier a priori) a su garder bien au chaud le véritable enjeu de cet event, avec un ennemi qui ne disait pas forcément son nom, mais qui est bien rattaché aux races extra-terrestres citées précédemment. Bref, le premier numéro réussissait à se montrer surprenant, et le second a aussi quelques développements pour lui. Valerio Schiti manie avec aisance le crayon pour nous faire de la SF généreuse, avec moult vaisseaux et environnements exotiques, tout en ne lésinant pas sur le nombre de personnages à illustrer. Peut-être un peu plus calme, le second numéro amène aussi quelques développements importants pour certains héros ou héroïnes. Pour le moment, on se prend en tout cas au jeu de la mini-série principale (on se permet d'affirmer sans trop de soucis que les multiples tie-ins ne seront pas indispensables). Empyre, c'est pas si pire, et c'est donc pas plus mal.

Commander chez Comics Zone

 The Resistance #3 - J.M. Straczinsky et Mike Deodato Jr.

Fer de lance de AWA Studios et de son label Upshot, The Resistance revient avec un troisième numéro qui va devoir confirmer le bien qu'on a pu penser du titre jusqu'à présent. Avec une introduction hyper anxiogène, et un second numéro qui s'attachait à suivre plusieurs individus rescapés de la pandémie mondiale qui a frappé l'humanité, et qui ont développé des super-pouvoirs par après, le troisième chapitre doit maintenant poser concrètement ses enjeux, et donner au lecteur une piste, un fil rouge à suivre. La multiplicité des points de vue fonctionne bien, l'aspect social et géo-politique de The Resistance reste l'un de ses atouts. Le second à nommer aisément étant bien entendu le dessin de Mike Deodato Jr. qui nous rappelle aussi sa science de la composition sur chaque planche. Alors oui, ce n'est peut-être toujours pas la série qui va vous changer les idées en ce moment, mais quand on a de la bonne anticipation qui brasse les genres comme ici, pourquoi s'en priver ?
 

 Billionaire Island #3 - Mark Russell et Steve Pugh

Le démarrage de Billionaire Island chez Ahoy Comics avait été d'emblée sympathique, mais c'est avec ce troisième numéro que Mark Russell (Prez, Flintstones, Second Coming) met une nouvelle fois les points sur les i et fait du titre un immanquable. Le principe : c'est très simple, alors que le monde est en crise (comme le notre), des multi-millionaires ont créé une gigantesque île-refuge, Freedom Unlimited, où chacun peut tout se permettre tant qu'il en a les moyens. Une journaliste un peu trop curieuse s'est retrouvée enfermée, tandis qu'un activiste qui a réussi à assassiner l'un des milliardaires qu'il avait en cible est lui prisonnier et interrogé... et tout va de mal en pis, avec un niveau d'absurdité que l'on attendait forcément de l'auteur de Prez. Russell y va une nouvelle fois à la javel pour décrier les folies de notre société moderne (attention, si vous êtes de droite, ça peut piquer) et accumule des scènes géniales d'humour et glaçantes en même temps. Un grand moment de comédie d'anticipation, servi par le dessin au poil de Steve Pugh. Coup de coeur ? Allez, coup de coeur.

Commander chez Comics Zone

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Checklist Comics : les titres rafraichissants cette semaine du 29 juillet 2020

chronique
Semaine après semaine, et ce même alors que les éditeurs de comics VF prennent quelques temps de pause bien mérités, les comics sont ...

Checklist Comics : que lirez vous cette semaine du 15 juillet 2020 ?

chronique
Même quand elle arrive le weekend, la Checklist Comics n'en reste pas moins présente pour vous aider, comme chaque semaine, à jeter un ...

Checklist Comics : les sorties qui vont vous faire suer cette semaine du 8 juillet 2020

chronique
Une petite semaine de pause et nous voilà désormais dans ce chaud mois de juillet, où les éditeurs de comics braveront encore un peu ...

Checklist Comics : les sorties qu'elles sont belles qu'elles sont fraiches cette semaine du 24 juin ...

chronique
A l'approche de la fin du mois de juin, les sorties comics se font toujours aussi nombreuses. Le mois a été très chargé et continue de ...

Checklist Comics : les sorties juteuses cette semaine du 17 juin 2020

chronique
L'été est là, et avec les beaux jours, vous aurez certainement envie de vous poser dehors avec quelques comics à lire. Oui : mais ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer