Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La tenue des astronautes de la Falcon 9 (SpaceX) réalisées par Jose Fernandez (Thor, Batman v Superman)

La tenue des astronautes de la Falcon 9 (SpaceX) réalisées par Jose Fernandez (Thor, Batman v Superman)

Trashbag

Quand il n'est pas occupé à donner un prénom ridicule à son enfant ou à remettre en question le nombre de morts liées à l'épidémie, Elon Musk lance des fusées. Le 31 mai dernier, la fusée Falcon 9 de la société SpaceX a réussi son envol depuis le centre spatial Kennedy en Floride, propulsant les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley de la capsule Crew Dragon vers la Station Spatiale Internationale. Le départ et l'amarrage de l'engin, largement suivi et commenté, représente un événement d'ampleur dans l'histoire de l'aérospatial, s'agissant du premier voyage réalisé par une compagnie privée.

Cet esprit d'entreprise a pu se manifester dans des détails insolite - les combinaisons de Behnken et Hurley, notamment, plus racées ou stylisées que la garde-robe habituelle de l'astronaute lambda. Il ne s'agit pas d'une blague : pour cette opération publicitaire de grande ampleur, Elon Musk s'est tourné vers les talents du cinéma dans la confection des tenues, en l'occurrence, avec le couturier Jose Fernandez d'Ironhead Studios. Le bonhomme traîne derrière lui un long parcours sur les adaptations de comics à différents postes d'importance.
 
Batman le Défi, Batman Forever, Batman & Robin, Daredevil, X-Men 2, Hellboy, Thor, Batman V Superman, X-Men : Apocalypse, Thor Ragnarok, toute une batterie de projets sur lesquels Fernandez se sera amusé à habiller les super-héros. Dans le détail, le bonhomme n'est évidemment pas responsable de l'ensemble des tenues sur chaque projet. On sait toutefois que le casque de Loki ou le masque de Spider-Man dans Far From Home sont de son fait. 
 
Dans une interview accordée à Forbes, l'artiste explique qu'il n'était pas au courant de ce qu'était SpaceX, et a même cru pendant un bon moment qu'il était engagé pour un énième projet de long-métrage. Plus tard, contacté par Musk directement, les directives se montrèrent plus précises :
 
"Musk n'arrêtait pas de me dire 'tout le monde est mieux en smoking, que l'on soit grand, gros, ou peu importe'. Quand les astronautes enfileraient leur costume, l'idée était de faire en sorte qu'ils aient l'air mieux avec que sans, comme pour un smoking. Qu'ils aient l'air plus héroïques."
 
Loin des super-héros, Fernandez se sera aussi essayé à la science-fiction sur des projets tels qu'After Earth ou Oblivion. Cette expérience en particulier traduit sans doute davantage l'inspiration utilisée. Finalement, entre les astronautes aux chouettes costumes et un Elon Musk s'approchant peu à peu de son objectif martien, le film Seul sur Mars passerait pour une oeuvre prophétique en devenir. Reste juste à espérer que le coup du caca dans les patates n'influence pas trop le goût.
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer