Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La mini-série Superman Smashes the Klan affiche de premières planches pleines d'encapuchonnés

La mini-série Superman Smashes the Klan affiche de premières planches pleines d'encapuchonnés

NewsDc Comics

Selon une frange bien spécifique du lectorat, les super-héros, de tous temps, n'ont jamais eu vocation à la démonstration d'idéaux politiques. En particulier d'idéaux progressistes, anti-racistes ou féministes, des catégories que l'on aura rangé plus ou moins adroitement dans un spectre de concepts informe, défendu, d'après ces mêmes lecteurs, par de faux fans de bande-dessinées, les fameux social justice warriors et leur acronyme usuel. 

Du côté de Superman, après s'en être pris aux politiciens corrompus, à un mari violent, à une femme condamnée à mort par erreur, après avoir également botté les fesses d'Hitler, le héros s'exporte vers un feuilleton de radio - le premier format d'adaptation en vogue pour ces héros des années 1930, dans la foulée des aventures audio-phoniques de The Shadow ou du Green Hornett - où il affrontera le Ku Klux Klan dans l'arc scénaristique Clan of the Fiery Cross.
 
L'anecdote est connue : en 1940, un activiste, Stetson Kennedy, héritier des entreprises Stetson et descendant d'esclavagistes, va s'infiltrer dans le KKK pour tenter de déjouer les manigances de ce groupuscule. Après avoir tenté de dénoncer les agissements du Klan aux autorités, pour se heurter à l'inaction des forces de l'ordre, Kennedy décidera de collaborer avec les scénaristes du feuilleton Adventures of Superman pour un arc revendicatif, dans lequel Superman affronte les encapuchonnés. Les épisodes introduiront une large quantité de détails réels sur les pratiques du Klan, et la série participera à ridiculiser le groupe et grandement amoindrir son influence dans les années quarante.
 
Après avoir caressé l'idée d'adapter cette anecdote du monde réel en long-métrage - projet dont nous sommes sans nouvelles pour le moment - DC Comics s'est décidé à capitaliser sur l'héritage d'Adventures of Superman sous la forme d'une mini en trois numéros de quatre-vingt pages chacun, par Gene Luen Yang et Gurihiru. Quelques détails seront modifiés, quelques modernisations opérées, et un super-nazi rajouté dans l'équation (parce que séparer les familles, ça, il faut pas faire). Les premières planches non-encrées ont été publiées par le Hollywood Reporter, en parallèle d'une interview ou Yang rappelle l'importance symbolique de ce récit, intervenu à une époque où tout était encore à inventer pour Superman
 
La version moderne de Superman Smashes the Klan démarrera le 16 octobre prochain.
 

Galerie

Corentin
est sur twitter
à lire également

Un Flash et deux Superman sur le tournage de Crisis on Infinite Earths

Brève
Démarré il y a quelques jours, le tournage du crosssover Crisis on Infinite Earths de la CW continue de battre son plein. L'évènement ...

DC Comics annonce Dark Knight Returns : The Golden Child de Frank Miller et Rafael Grampa

Actu Vo
Pendant la MCM Comic Con de l'an dernier, Frank Miller, en répondant à la question d'un fan, avait laissé entendre qu'il ...

Le faux Superman de Shazam pose avec Zachary Levi sur le tournage du film

Trashbag
Il y a quelques jours, David Sandberg, réalisateur du film Shazam, expliquait comment avait été écrite la scène de rencontre entre ...

Clark Kent fait son service militaire dans les premières pages de Superman : Year One #2

Actu Vo
Après des débuts idylliques, dans un Kansas de carte postale où les parents Kent portaient fièrement l'accent rugueux d'une ...

Superman est aussi sur Twitter pour partager son amour de la justice

Trashbag
Petit à petit, DC Comics est en train de créer des comptes officiels pour l'ensemble de ses plus grandes figures super-héroïques. Un ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer