Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Spider-Man : The Heist, un DLC qui porte hélas bien son nom

Spider-Man : The Heist, un DLC qui porte hélas bien son nom

ReviewJeux vidéo
On a aimé• La réunion avec Black Cat fonctionne bien
• Les nouveaux costumes
• Les challenges de Screwball
• Une quête pas déplaisante...
On a moins aimé• ... mais trop courte et flemmarde
• Un manque de contenu et d'ambitions
• Même pas de bossfight ?
• Rapport quantité/prix à revoir
Notre note

Le jeu Marvel's Spider-Man nous aura gratifié d'une aventure plutôt séduisante. Techniquement hyper convaincant, à la fois dans ses graphismes et ses animations, le jeu d'Insomniac Games se sera relevé plus discutable sur sa répétitivité et un manque d'ambitions généralisé pour le jeu en monde ouvert. Comme la plupart des jeux modernes, il se voit accompagné d'un trio de DLC regroupés sous l'intitulé The City That Never Sleeps, dont le premier opus s'est proposé à nous le 23 octobre dernier. On a profité du répit post-Comic Con Paris pour en faire le tour, et vous livrer un court avis.


Comme il l'était annoncé par les quelques trailers, le but de ce premier chapitre supplémentaire est de nous faire rencontrer Black Cat, qu'une mission annexe du jeu principal nous avait teasé tout du long. L'intrigue fait pour la plupart intervenir un long jeu de chat et de la souris (et pas de l'araignée, en dépit du bon sens) qui permet d'aborder succinctement la relation entre Felicia et Peter. La tension (sensuelle) est bien présente, et l'on pourra s'amuser des dialogues entre les deux protagonistes, tout comme la réaction de MJ de voir débarquer Black Cat dans la vie de son super-héros de boyfriend, mais si la caractérisation reste là aussi réussie, l'intrigue, elle, ne suffit pas.

Les missions proposées auront en effet quelques variations sur des objectifs déjà bien connus, et le déroulé n'arrive pas à se détacher de ce que le jeu (déjà répétitif à plusieurs égards) peut offrir. Ainsi, entre autres missions principales qui manquent de panache (et n'apportent qu'un type d'ennemi supplémentaire), on retrouve cette logique de quêtes annexes à base de collectibles ou de nouveaux défis criminels qui se calquent sur le même modèle que celles du jeu principal : si vous recherchiez de la nouveauté, il va falloir creuser un peu plus. En somme, c'est l'ajout de quelques challenges estampillés Screwball (ce vilain passionné de clics et de réseaux sociaux) qui sont les plus plaisants à faire, avec une mécanique permettant d'obtenir des points supplémentaires, et le défi EMP qui demandera agilité et dextérité dans les airs.


Outre quelques costumes (trois) supplémentaires qui permettront de varier les plaisirs, il faut bien avouer que The Heist porte bien son nom, au détriment du joueur : il s'agit d'un braquage. Il faut trois bonnes heures pour faire la totalité du contenu, avec une quête principale certes plaisante, mais qui manque de moments forts - et n'assume pas du tout les enjeux posés au départ, en plus de ne proposer aucun combat de boss. Difficile donc de vouloir poursuivre l'aventure, quand bien même Insomniac Games use d'un cliffhanger qu'un lecteur de comics aura l'habitude de retrouver au format papier. 

Difficile donc de plus s'étaler sur ce premier DLC du jeu Spider-Man qui, comme on pouvait le craindre au vu des habitudes récentes de l'industrie, ne propose pas assez de contenu pour le prix pratiqué. En soi, c'est un petit braquage pour les joueurs, qui se contenteront du plaisir de retrouver Black Cat, de nouveaux costumes et de quelques challenges rigolos pour compenser une quête principale somme toute convenue et sans grande ambition (et dans le jeu, et dans la narration). Si le plaisir de jeu reste présent, on regrettera qu'Insomniac Games n'ait pas poussé plus loin pour faire un chapitre supplémentaire digne de ce nom.

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Deux costumes liés aux Fantastic Four sont disponibles dans le jeu Marvel's Spider-Man

Ecrans
Dans le cadre de festivités destinées à célébrer le retour des Fantastic Four au sein de Marvel Games, le jeu ...

Marvel's Spider-Man est le jeu de super-héros le plus vendu des quinze dernières années

Brève
Sorti à l'automne dernier, le jeu vidéo Spider-Man d'Insomniac Games, exclusivité PS4, a visiblement su conquérir son public, en ...

Octopus marrave l'Echassier dans la preview de Superior Spider-Man #1

Preview
Après The Superior Octopus, le temps d'un nouveau (nouveau) départ est arrivé pour l'anti-héros Otto Octavius, retranché dans l'état ...

Le costume des films de Sam Raimi est disponible dans le jeu Spider-Man d'Insomniac Games

Brève
Un petit cadeau de Noël avant l'heure. Sorti depuis septembre dernier, le jeu vidéo Spider-Man d'Insomniac Games aura su s'illustrer, ...

Le Spider-Man version PS4 a droit à sa mini-série en comics

Actu Vo
Récemment avec la sortie de Spider-Geddon, l'éditeur Marvel s'amusait à franchir les barrières inter-médias en ramenant en papier la ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer