Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Infinity Warps : Soldier Supreme #1 mélange les origines de Cap et Doctor Strange et c'est bizarre

Infinity Warps : Soldier Supreme #1 mélange les origines de Cap et Doctor Strange et c'est bizarre

PreviewMarvel

Avec l'avancée de la trame principale dans Infinity Wars, Marvel s'est dégagé un peu de place pour profiter des retombées classiques de ce type d'événements sur une armée de tie-ins pensés avec un seul gimmick en tête. 

Un gimmick dont vous aviez déjà entendu parler en maternelle. A l'époque, vous et votre poto' vrai n'arriviez pas à tomber d'accord sur qui était le plus fort entre Superman et Batman, et alors que vous débattiez avec force d'arguments et de raisons avant la sieste de 14h, un troisième gamin plus futé ou plus roublard arrivait dans la conversation et disait "t'façons, moi je les fusionne et comme ça, i' sont encore plus meilleurs". 
 
A l'époque, vous lui aviez répondu "casse toi, t'es débile" avant de lui jeter des cailloux, puisque, à un moment donné, c'est ce genre de pensées malsaines qui ont conduit un fandom à peu près responsable à valider Dragon Ball Heroes. Le petit s'en sera donc allé, triste, incompris et jurant de prendre sa vengeance contre ceux qui se seront moqués de ses idées visionnaires. 
 
Des décennies plus tard, le petit (un certain Cebulski) a monté les échelons de la société, montré un plan machiavélique et pris la tête de Marvel. Tout ça pour prouver en définitive que si Digimon a commencé à fusionner ses bestioles après la deuxième génération, il n'y a pas de raison de se faire kiffer de l'autre côté du pacifique - il aura d'ailleurs beaucoup appris du Japon durant son parcours pro'. 
 

Attention à quelques spoilers mineurs sur Infinity Wars

 
En résumé, toute plaisanterie mise à part, Infinity Warps se lance la semaine prochaine avec une série de titres pensés pour présenter les fusions de certains personnages. Le premier numéro s'ouvre avec le Soldier Supreme, alliage de Steve Rogers et Stephen Strange (ce qui fait donc, naturellement, Stephen Rogers, et ne faites pas cette tête, c'est la même boîte qui a lancé une série Asgardians of the Galaxy).
 
Sur la terre principale, la réalité pliée en deux par Gamora aura obligé l'Histoire à se réécrire, pour justifier que la moitié de l'humanité ait disparue et que ne restent que des mélanges de ceux qui étaient là avant. Ça a l'air bête, oui, effectivement, mais prenez en compte le fait que tout ça peut peut-être rapporter de l'argent. Et à partir de là...
 
Le scénario est signé Gerry Duggan, avec des dessins d'Adam Kubert et une sortie le 19 septembre pour 3,99 dollars.
 

Galerie

Corentin
est sur twitter
à lire également

Infinity Warps : Soldier Supreme #1 : Fusion Manquée

Review
Les grands événements éditoriaux ont des tie-ins - c'est le jeu, c'est comme ça. Dans le cas d'arcs estivaux aux proportions ...

Toujours plus fort : Marvel conclura Infinity Wars avec l'épilogue Infinity Wars : Infinity #1

Actu Vo
Un sage poète écrivait il a quelques siècles "Infinity, tout n'est qu'infinity". Il avait peut-être eu  prémonition des ...

Infinity Wars #3 continue son épopée cosmique en preview

Preview
C'est cette semaine que nous retrouverons le troisième numéro d'Infinity Wars, saga à rallonge de Gerry Duggan, qui arrive donc à sa ...

Marvel tease la mort d'un Gardien avec Infinity Wars : Fallen Guardian #1

Actu Vo
L'event de Marvel Infinity Wars n'étant plus à un tie-in près, l'éditeur nous fait savoir aujourd'hui qu'un nouveau ...

Angela mène la bataille dans les premières planches de Asgardians of the Galaxy #1

Preview
Partie d'un jeu de mot infâme probablement lancé par Cebulski devant une assiette paupiette-carottes à la cantoche de Marvel, la ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer