Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Un studio acquiert les droits du personnage de Prophet de Rob Liefeld

Un studio acquiert les droits du personnage de Prophet de Rob Liefeld

NewsImage

Après le succès de Deadpool 2 et en attendant l'adaptation de X-Force, les autres propriétés de Rob Liefeld continuent de susciter l'attention des détenteurs de franchises. Netflix a récemment signé un deal conséquent avec l'artiste pour son univers Extreme, si bien qu'il devient difficile de trier ce qui appartient ou non au distributeur.

Une compagnie baptisée Studio 8 s'est en effet payée les droits de Prophet, personnage apparu au sein des Youngblood, chez Image Comics, chez Extreme Studios. Pragmatiquement, ce héros est donc sensé rentrer dans le cadre du contrat avec Netflix, mais les créations Liefeld auront si souvent changé d'éditeur ou de société d'accueil qu'il est probable que des failles existent pour certains personnages.
 
Studio 8 annonce donc fièrement l'adaptation prochaine de Prophet, "autour d'une franchise", en suivant la logique actuelle et très hollywoodienne du cinéma de super-héros. Ce super-soldat augmenté est, au départ, envoyé en mission dans le futur avant de se réveiller à la mauvaise époque - il devra, à ce moment là, découvrir son humanité entre deux bains de sang. Comme souvent chez les héros de Rob Liefeld, c'est un grand personnage musclé et surarmé, avec une tiare et une combi' violette. 
 
Paradoxalement, le communiqué de Studio 8 met plus en valeur la réussite financière de Deadpool et Deadpool 2, pour justifier le choix de ce projet, que l'intérêt d'un film sur ce personnage en particulier aujourd'hui. Quelques superlatifs sont utilisés pour décrire le succès de Prophet auprès des lecteurs de l'époque, puisque le référent utilisé semble bien être le héros de 1993 et pas celui de 2012 par Brandon Graham et Simon Roy - de bien meilleure facture. 
 
En un sens, on serait presque tristes pour le scénariste et le réalisateur qui seront missionnés pour adapter concrètement le comics ou les séries de l'univers Extreme. Le calcul des décideurs qui valident ce type de projets n'est pas idiot (sur le papier) : Liefeld a dessiné Deadpool, Deadpool a fait de l'argent, donc, adaptons le reste de ses travaux. Maintenant, se pose la question des limites de cette logique spéculative, quand tout le monde se regardera dans le blanc des yeux après avoir lu Youngblood #1. Plus d'informations sur le projet prochainement - peut-être. 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Deadpool #1 se paye une nouvelle preview avec les variantes de papa Liefeld

Preview
Deadpool #1 semble être un sujet pris très au sérieux par les équipes de communication de Marvel - d'ailleurs, on se demande ...

Rob Liefeld, héros publicitaire : l'anomalie d'Image Comics

chronique
  L'Amérique découvre Rob Liefeld quand il n'a encore que vingt-trois ans. Nous sommes en 1991 quand l'artiste apparaît ...

Rob Liefeld lance un appel aux contributions pour un relaunch de Glory

Actu Vo
Depuis peu, Rob Liefeld marche sur l'eau. Devenu subitement immensément riche depuis que Deadpool a rappelé l'auteur à la ...

Rob Liefeld et Mike Capproti recréent la première apparition de Deadpool et Domino

Brève
Nous sommes en 1991 (une bien belle année) quand apparaît New Mutants #98, première apparition du personnage ...

Lewis Tan (Iron Fist) confirme sa présence en Shatterstar dans Deadpool 2

Brève
Énième transfuge d'une adaptation à une autre, l'acteur Lewis Tan quitte le costume débraillé de Zhou Cheng pour devenir ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer