Review

All-New X-Men #1, la review

Marvel   7
Le 17 Nov par
Steeve
All-New X-Men #1, la review
Notre note
• De l'action
• Le Fauve par Immonen
• Le début d'une nouvelle ère excitante pour les X-Men
•Accessible pour les nouveaux lecteurs
• Certains dialogues artificiels
• Immonen pas toujours au top
• 20 pages, c'est trop court pour se faire une vraie idée
    

Il y a une semaine AvX : Consequences touchait à sa fin et Kieron Gillen tirait définitivement sa référence des titres X. On le sentait déjà à ce moment, au-delà d'être très bonne, sa mini-série faisait clairement le pont entre AvX et le nouvel univers mutant. All-New X-Men est donc la suite directe de ce que les X-fans ont pu lire dans les pages de Uncanny X-Men ces dernières années. Malgré tout, si le premier épisode de Brian Michael Bendis sur la franchise ne sent pas le tout neuf et que la mention « All-New » doit toujours justifier sa présence dans le titre, c'est bel et bien à du très bon X-Men que nous avons ici affaire.

/!\ Mieux vaut avoir lu AvX ou ne pas avoir peur d'en connaître la fin avant de s'engager plus loin /!\

All-New X-Men #1 review-Comicsblog.fr

Rapide rappel des faits. Depuis House of M, le nombre de mutants sur Terre avait chuté à un peu moins de 200 sur l'ensemble du globe. Face à l'éventuelle extinction de son peuple,Cyclope s'est radicalisé, il s'est endurci et est passé du statut de super-héros boyscout à celui de chef militaire. D'une décision borderline à l'autre, il s'est fait posséder par le Phénix, a tué le Pr Xavier et enfin ses choix ont tout de même fini par aider de nouveaux mutants à émerger à nouveau un peu partout sur Terre (voir AvX). Le gars a fait de la taule juste le temps de penser la suite des événements et d'organiser le prison break le plus classe de l'histoire (voir AvX : Consequences). All-New X-Men est ce qui se passe après l'évasion du plus controversé des mutants.

Après des semaines de teasing acharné de la part de Marvel, on s'attendait à une histoire de voyage dans le temps. Après tout, l'idée au cœur de All-New X-Men est censé être l'arrivée des jeunes X-Men originaux dans notre époque. Confronter ces cinq ados aux idéaux et aux intentions admirables à ce qu'ils ont fini par devenir. Une grosse bête velue et bleue, un hippie amnésique, un leader révolutionnaire, une morte et ... bah c'est que Iceman s'en tire pas mal en fin de compte ! Les aficionados de previews ont tous vu ces pages dans lesquelles le Fauve se présente à son alter-égo d'antan et à ses potes afin de les extirper de leur époque. Quand on aurait pu penser ce passage être le point de départ de l'histoire de Bendis, il n'est en fait que la conclusion de son premier épisode.

All-New X-Men #1 review-Comicsblog.fr

All-New X-Men #1, c'est un peu un avant-goût de ce que le Uncanny X-Men de Bendis (prévu pour février) sera. Etre mutant a rarement été aussi difficile. Cyclope et sa bande de joyeux lurons ont fait flipper le monde entier lorsqu'ils étaient sous l'emprise du Phénix. Si les 200 mutants qui étaient sorti indemne de House of M ont appris à vivre dans la crainte et la haine, les nouveaux mutants qui émergent un peu partout sur le globe sont pris au dépourvu lorsque leurs pouvoirs se manifestent. Un rapide coup d'œil sur la situation à travers les pages du présent numéro et du Wolverine and the X-Men #20 permet de se rendre compte que tous les mutants influant de la planète, des plus vicieux aux porteurs des meilleurs intentions, ont un plan pour ces nouveaux porteurs du gène X.

Le plan de Cyclope est simple. Recruter une armée de défense des droits mutants qui agira à l'échelle planétaire. Un humain cherche des noises à un mutant ? Cyclope débarque, livre une guerre expresse à la Rambo, embarque le mutant en détresse et le prend sous son aile. Ce premier épisode a le mérite de ne pas ennuyer. On suit Scott,Magnéto, Emma Frost et Magik d'un bout à l'autre du globe pour assister à des scènes d'action parfaitement mises en image parStuart Immonen. C'est dynamique, c'est beau, ça pète de partout... Utopia est derrière nous et bordel c'que ça fait du bien d'avoir quitté ce morceau de roche au milieu de l'océan et San Fransisco ! La révolution de Cyclope sent bon la liberté, la désinvolture, l'anarchie. Bendis se fait plaisir. Immonen se fait plaisir. Le lecteur prend du plaisir.

All-New X-Men #1 review-Comicsblog.fr

A côté de ça, on suit tout de même la réaction des « gentils » X-Men face à la révolution de Scott. Témoins impuissants parqués dans l'école Jean Grey de Wolverine, Tornade, Kitty Pryde, Iceman et le Fauve débattent sur la meilleure chose à faire. Arrêter Scott par la force ? Le laisser vivre sa vie et nuire à l'image des mutants sans rien n'y faire ? Les passages à l'école paraissent parfois artificielles. On voit où Bendis veut en venir et on a juste envie qu'il aille droit au but et passe à l'action avec son histoire de voyage dans le temps.

Etrangement, ici la qualité du trait de Immonen suit la qualité d'écriture de Bendis. Le Fauve sera clairement l'un des personnages essentiels de cette histoire. En conséquence Immonen le réinvente et livre le design le plus convainquant du monstre bleu de ces dix dernières années. Si pour le moment il ne fait que discuter, l'imaginer en action fait rêver. Seulement, sur les fameux passages qui n'ont que pour but que de mener de façon très artificielle au voyage dans le temps, l'artiste canadien se laisse aller et grave à l'occasion des expressions des plus étranges sur les visages de Kitty Pryde et Iceberg. Anecdotiques, ces défauts ne sauraient gâcher le plaisir de lecture offert par un numéro qui la plupart du temps transporte tant visuellement que narrativement.

All-New X-Men #1 review-Comicsblog.fr

All-New X-Men #1 est une bonne intro à ce que sera l'univers mutant ces prochaines années. Les lecteurs de longue date se voient récompensé de leur fidélité par le retour d'un univers mutant dans lequel tout est à nouveau possible. Les nouveaux lecteurs trouveront eux aussi leur compte. Si avoir suivi l'évolution de la race mutante ces dernières années améliore l'expérience de lecture, le titre est parfaitement accessible et ouvre la voie à des histoires novatrices et une nouvelle ère. En somme, on a du bon Bendis, du bon Immonen et du bon X-Men. La suite est dispo dans deux semaines et devrait achever de lancer la machine. Que demander de plus ?

Auteurs